Le Soleil s’active

  

C’est la rentrée et notre Soleil a lui aussi repris son activité. Entre vent et nuages, Roland a dû faire preuve de beaucoup de patience pour capter les taches solaires visibles le 8 septembre. Cliquer sur les images pour les agrandir.

Pour mieux visualiser la chromosphère il faut augmenter la luminosité et le contraste de l’image, en utilisant un filtre H-alpha. Une fine bande rouge cernant l’astre se dessine; située entre la photosphère et la couronne du soleil, elle est composée essentiellement d’ions d’hydrogène.

La surface de l’étoile varie de façon périodique, avec un maximum tous les 11 ans. Le prochain maximum de l’activité solaire est attendu dans quatre ans, vers le mois de juillet 2025. Notre site contient maintenant une fenêtre (‘widget’) qui montre l’activité en cours du Soleil.

La Voie Lactée en ‘time-laps’

Bien que la Voie Lactée soit visible presque toute l’année, la partie la plus dense, située dans la constellation du Sagittaire, où se trouve le centre de notre galaxie – n’est visible qu’à partir de la mi-avril en fin de nuit, jusqu’à mi-septembre en début de nuit. Avant qu’il ne soit trop tard, Yoan a réussi à capter cette beauté en faisant ce qu’on appelle une ‘time-lapse’. En utilisant un objectif grand champ de 14mm avec son appareil photo reflex, fixé sur un trépied, il a programmé son appareil pour qu’il prenne une photo de 20 secondes de pose chaque 30 secondes pendant plus de 3 heures. Au total 400 photos qu’il a ensuite utilisées pour produire, à l’aide du logiciel Adobe Lightroom, la vidéo ci-dessus.

Comme le texte l’indique, c’était seulement son deuxième essai. Le premier, qui est aussi disponible sur YouTube, est plus sombre car il avait choisi des poses de seulement 10 secondes.

Au cours de la vidéo, Saturne et Jupiter font leur entrée. À vous de les identifier!

Images de l’été

La Galaxie d’Andromède M31 avec ses deux ‘satellites’, M102 (au-dessus) et M32 (juste au-dessous). Voici le magnifique resultat de 8 heures de poses accompli par Yoan pendant deux nuits à Saint Gaudens. Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

   

A gauche: La région entre les étoiles Eta Cygni et Alpha Cygni (Deneb, en haut à droite) photographiée par Roland le 5 septembre à Montréjeau. Au milieu, l’étoile Gamma Cygni (Sadr) et la nébuleuse qui porte son nom. À droite: La nébuleuse du Coeur dans la constellation de Pégase, photographiée par Yoan à Estadens. Cliquer sur les photos pour les agrandir.

Le Meade 12″ sur pilier et équatoriale

Le grand télescope du club, le Meade Schmidt-Cassegrain de 12 pouces, est enfin placé sur sa nouvelle monture équatoriale EQ8-R. La monture est fixée sur une platine d’adaptation fabriquée par Michel. Un pilier de béton a remplacé le trépied, assurant une plus grande stabilité et, en même temps, laissant plus d’espace autour de l’instrument.

Lors de la soirée d’observation du 27 août, nous avons eu la chance de vérfier que l’alignement et le suivi de la monture fonctionnait à merveille: pendant 30 minutes, Saturne n’a presque pas bougé du tout dans l’oculaire! Et chaque fois qu’on a demandé au télescope d’aller vers un autre objet, en utilisant la raquette, les objets se trouvaient dans l’ocuaire: Saturne, Jupiter, M57, M27, M13, Albireo, Almach…. Cet alignement polaire parfait a été accompli par Yoan en utilisant le logiciel SharpCap avec une caméra vidéo dans le chercheur 80/328mm.

Pour assurer une meilleure étanchéité de la coupole, sa partie haute a reçu une couche de gelcoat à l’éxterieur. À l’intérieur, de la fibre de verre va être fixée avec de la résine sur les panneaux d’isorel du bas qui sont abimés (voir la photo). Cet été, Michel a peint le mur de la coupole à l’intérieur et à l’extérieur. Il a aussi fixé une petite table au mur et monté des prises électriques.

Les dernières semaines, la turbulence de l’atmosphère après des journées très chaudes n’a pas permis de profiter pleinement du potentiel du grand télescope, comme les montrent les photos de Saturne et de la Lune prises par Tore avec le Meade 12 et la caméra ASI385MC du club. Mais c’est un bon début!

Saturne le 26 août à 01h09
La Lune le 26 août à 01h54. Mare Nectaris, et à sa droite, les Montes Pyrenaeus. Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Cet automne, les membres du club pourront suivre, s’ils le souhaitent, une formation complète sur l’utilisation du grand télescope (l’info suivra), et un calendrier partagé va être mis en place pour pouvoir réserver une soirée ou une nuit d’observation personnelle en dehors des réunions du club.